Quelques citations d’une sacrée mamie

J’ai relu une sacrée mamie dernièrement. C’est un manga dessiné par Saburō Ishikawa et adapté d’un roman autobiographique de Yoshichi Shimada. Des histoires inspirées de son enfance et racontées au fil de 11 tomes absolument géniaux. Le héros, Akihiro, est envoyé chez sa grand-mère de Saga car sa maman ne parvient plus à élever seule ses deux fils tout en tenant son café. Une machination organisée avec sa sœur cadette, une petite pousse dans le dos et voilà Akihiro basculé à son insu dans le train qui l’emmène vers une nouvelle page de son enfance.

Il y a parfois des coups de pouce qui vous changent la vie…
Ce fut la tape de ma mère me poussant dans ce train qui changea la mienne.

une sacrée mamie  (6).jpg

Très vite, Akihiro se rend compte que la vie ne sera pas facile avec sa grand-mère. Il faudra faire chauffer l’eau pour le riz tout seul, ramasser des bouts de métaux avec un aimant, aller à la rivière du coin pour repêcher les fruits et légumes invendus. Mais au côté d’une sacrée mamie, c’est la pauvreté gaie qu’il apprendra à apprivoiser dans une petite bourgade qui rappelle combien les rapports sociaux étaient autrefois bien plus humains qu’aujourd’hui… et combien la sagesse des anciens est importante.

– … Les objets anciens possèdent plus de valeur que les neufs. Pareil pour les hommes… Oui ! Je suis sur terre depuis plus longtemps que toi et suis beaucoup plus âgée… Je suis donc bien plus précieuse que toi ! Voilà pourquoi tu dois traiter ta chère mamie avec respect et attention.

Une sacrée mamie est un puits d’humanité et de savoir-vivre. Pour convaincre les deux du fond de tenter la lecture, je propose un simple florilège de citations aussi belles qu’éloquentes.

une sacrée mamie (1)

Une pauvreté bénie par mère nature

La rivière me livre à domicile […] C’est l’épicerie magique de la nature !

Les hommes ont reçu deux yeux, un nez et une bouche… Tu dois t’y fier pour bien juger les choses. […] Oui ce sont des cadeaux divins, il serait malpoli de ne pas s’en servir.

– Une fuite d’eau n’est pas forcement embêtante ouvre bien tes oreilles…
– C’est vrai, on dirait une musique…
– La musique de la nature!

Un concombre tordu ou une carotte abîmée ont le même goût que les autres une fois découpés et cuisinés. Pourquoi les jeter sous prétexte qu’ils ne sont pas beaux?

Ce qui est cher n’est pas toujours meilleur que le reste. La daurade est plus rare, c’est tout. Mais le ventre ne voit pas la différence.

une sacrée mamie (5)

Une pauvreté gaie et astucieuse

– Le dîner est servi ! A table !
– Vraiment ?! Tu as préparé un repas ?!
– Ha ha ha ! Non, juste l’ambiance !

– J’ai trop faim pour dormir.
– Tu es en train de rêver.

Ne cours pas dans les couloirs de l’école, ça donne faim et ça use les semelles !

Un cœur riche dans un ventre pauvre

Profite de la pauvreté pour en tirer expérience. Une fois riche, tu seras trop occupé à voyager, manger des sushis et te faire confectionner des habits.

La vraie pauvreté ce n’est pas manquer d’argent, mais de cœur !

Quand on manque d’argent, le plus important, c’est d’être riche à l’intérieur !

Si on ne pense qu’à l’argent, on perd l’essentiel, ce goût des choses simples.

une sacrée mamie (4)

Amitié et pauvreté

Même si tu ne plais pas à une, deux ou même cent personnes…
Il reste trois milliards de personnes sur Terre!

La véritable bonté, comme la profonde gentillesse, sont discrètes et ne s’imposent jamais.

Ma grand-mère dit que si j’ai peu d’argent et beaucoup d’amis, j’aurai réussi ma vie.

Quand on sait se dire adieu, c’est qu’on a été heureux.
Si on se dit au revoir, on l’est encore plus. Et si on se dit « tiens! Ça fait un bail! » alors on est aux anges.

La vraie gentillesse s’accomplit sans que l’autre s’en aperçoive…

Trouver le bonheur dans la pauvreté

– Ne soyez pas triste ! La tristesse éloigne le bonheur.
– C’est ça, souriez, monsieur ! Le sourire, c’est souvent ce qui reste aux pauvres !

Tu sais… pour « rendre » les autres heureux, il faut d’abord « l’être ». Le pire des mensonges, c’est de se mentir à soi-même.

Tu sais, mon garçon, les hommes sont heureux ou pauvres, suivant leur façon de penser et l’état de leur cœur.

Mamie dit toujours que nous ne savons pas quand nous mourrons et qu’il faut profiter pleinement de chaque jour. En vivant de cette façon, je n’ai jamais de regrets. Je confie simplement mon sort au ciel.

une sacrée mamie (7)

Rêver et avancer dans la pauvreté

Si tu veux grimper au sommet d’une haute montagne, tu dois commencer par redescendre de celle plus petite sur laquelle tu te trouves et reprendre l’ascension depuis le début !

L’école t’apporte des connaissances mais si tu ne les utilises pas à bon escient, elles resteront des trésors inexploités.

Quel mal y a-t-il à vouloir voir un rêve se réaliser ?! Quand on a ce genre de rêve, on peut faire des efforts. Et sans rêve, la vie n’a aucun goût… On vit comme des moutons. Tu veux qu’il soit un mouton ?

Nous sommes comme cette pendule… si les aiguilles se mettent à tourner en sens inverse, on se dira qu’elle est cassé et on la jettera.
Les hommes aussi doivent avancer, sans jamais regarder en arrière… tu ne crois pas?

une sacrée mamie (2)

Tous égaux malgré la pauvreté

Intellectuel ou manuel, riche ou pauvre…
Le temps qui passe est le même pour tout le monde.

Petits, grands, riches ou pauvres, nous vivons tous sur la même terre.

Aucune vie n’est inutile dans ce monde !
Ces cigales aussi, quand elles naissent, leur existence ne dure qu’une semaine… mais elle la vivent de toutes leurs forces !

Le mot de la fin…

– Vous savez tout, Madame !
– Ha ha ha ! Je ne suis pas vieille pour rien !

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s