Petites considérations pécuniaires

A chaque fois que je mets à jour le blog, je suis dérouté par l’interface de wordpress qui change sans arrêt ces derniers temps. Cela signifie aussi que la motivation n’est pas au beau fixe. Pourtant je continue de jouer, de regarder des animes, de lire un paquet de mangas. Avec passion et sans modération. Et quand je me dis qu’il faudrait que j’écrive un petit quelque chose sur le blog, je suis secoué par une fatale procrastination. Même si ce que j’ai à dire n’est pas forcément intéressant et que ça tient en trois lignes, tentons d’adopter une nouvelle résolution…

Sans titre 1

Et mine de rien ce n’est pas sans rapport avec un des mangas que je viens d’acquérir. Mais ça ne sera pas pour aujourd’hui. J’aimerais juste parler de ma consommation de mangas. Alors je suis quelqu’un de très raisonnable. Pas forcément pingre, ni dans la dèche, mais parcimonieux. J’aime bien savoir ce que j’achète, si l’éditeur viendra à bout de son projet, si l’auteur ne nous mène pas en bateau, etc. Et je dois ajouter que jusqu’à ce jour il y a un autre aspect qui me touchait personnellement en tant que Suisse : le prix.

Sans titre 1 Sans titre 2

Plus haut, le prix d’Orange, volume 3 en francs suisses comme on peut le voir sur le site suisse de Payot. En dessous, le prix du même ouvrage chez Amazon. Si on ne prend que les chiffres, on peut s’étonner de lire un tel écart. Mais on ne parle pas de la même devise. Il convient donc d’observer le cours du franc suisse :

Sans titre 3

En fait, on flirte quelque peu avec la parité. Il y a deux jours, on pouvait encore lire que le franc était plus lourd que l’euro. bref, tout ceci ne change pas grand chose au constat : on paie bien plus cher nos mangas en suisse. Et c’est surtout valable avec les éditeurs Ki-oon et Akata, dans une moindre mesure Sakka.

Depuis que la BNS a décidé d’abandonner le taux plancher de 1 euro pour 1,20 FRCH, j’ai décidé qu’il n’était plus nécessaire de m’embêter avec nos libraires et que le patriotisme avait ses limites. J’ai donc été grossir les rangs des clients d’Amazon, la boîte qui emploie des petits nègres pour mettre des livres dans des cartons. Avec frais de port gratuits dès 25 euros d’achat (on y est vite arrivé quand on achète des mangas.)

On va me parler de solidarité avec les libraires. Désolé pour eux, mais ils ne me servent guère que de caissiers les rares occasions où je passe les visiter. Aucune librairie n’est spécialisée manga dans le coin où j’habite et la rare fois où j’en ai rencontré un, il ouvrait selon l’humeur et il étalait un peu n’importe quoi sur ses rayons. Bref, il a fermé.

WP_20150315_14_04_23_Pro

Voilà le résultat. Bon là on va dire que je fais la pub pour Ki-oon. Bien malgré moi. Quand on paie ses bouquins la moitié du tarif auquel on était habitué, on se laisse un peu plus aller, on commence des « nouveaux » titres. Et les soucis de place sur la bibliothèque reviennent. Des titres qu’on attendait pas vraiment, qu’on n’aurait pas acquis à n’importe quel prix, mais qui nous surprennent en bien. 4 bons titres… pour 4 futurs billets? Allez, je relève le défi. Ou pas…

3 réflexions sur “Petites considérations pécuniaires

  1. Problème similaire de mon côté. Enfin presque, puisqu’il n’existe pas de librairie vendant des manga en Français. J’ai de la chance, les taux de change sont à mon avantage ; par contre, tous les titres ne se trouvent pas sur amazon uk, m’obligeant à passer par la version fr et à sentir passer les frais de port.

  2. Pour ma part, je ne fais pas du tout face à ce problème. J’habite dans une grande ville avec 3/4 boutiques spécialisés super. Y a pas de honte à grossir les rangs d’Amazon, c’est triste pour les petits commerces mais si ils ne servent qu’à encaisser… Où est l’intérêt d’acheter en magasin si il n y a pas le service qui va avec ? Bonne lecture en tout cas, je n’ai lu aucune de ces nouveautés pour ma part.

  3. Bon courage. Je fais un peu face au même problème depuis que l’euro a baissé, face au dollar (ou au dollar de Taïwan) puisque j’achète des manga à l’étranger. Je me suis dit qu’à ma petite échelle (très personnelle, certes), ça n’arrange vraiment pas mes affaires…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s