3ème blog-anniversaire : bilan et suite

Trois ans! C’est l’occasion d’un billet purement égoïste, pas pour lancer de stériles diatribes contre la terre entière mais pour revenir sur ce qui a été fait durant tout ce temps. Et réfléchir un peu à ce que deviendra cette colonne à l’avenir. Mais avant tout, une superbe image qui illustre parfaitement ces trois années de boulimie otakiste :

(Celle-ci était pas mal non plus mais c’est un trap…)

Citron-Fraise est donc né à la mi-janvier 2009 et j’avais publié pour marquer le coup une critique de Chrono Trigger généreusement commentée par mes collègues d’Anime-Kun. Je me souviens encore de l’extase que j’ai pu ressentir à l’époque en illustrant mes petits textes dans mon coin perso. Trois ans plus tard, le blog compte 140 articles, pour une moyenne d’un article par semaine environ.

Un blog comme beaucoup d’autres, qui a profité de fastidieuses vacances d’hiver pour voir le jour. Une initiative spontanée alors que j’ignorais à l’époque tout des agrégateurs, de cette imposture qu’a été le désormais « feu » Appel à la Passion. Pourquoi faire? Dans les « à propos » que j’éditais sempiternellement, je parlais de « partage ». Au fil des mois, je me suis rendu compte que je ne prêtais pas suffisamment d’attention aux intérêts de mon lectorat pour que ce soit le cas. Aujourd’hui, je parlerais plutôt de « passe-temps égoïste ».

Au début, j’essayais de varier les approches, tentant une question polémique sur School Days et un portrait de Kawato Koichi. Le gros chantier fut de réécrire et illustrer mes commentaires publiés sur RPG-Soluce afin de créer ma Ludothèque RPG. Sinon j’osais timidement parler de mon grand amour pour Yokohama Kaidashi Kikou et Aria. J’avais de l’ambition même si je n’étais pas à la hauteur comme en témoigne ce maladroit dossier sur Gineiden. Puis je rendais mon tout premier hommage à un auteur, Tsukasa Hojo. Finalement, je suis content d’avoir été le premier à parler d’Onani Master Kurosawa une fois sa traduction achevée.

Certainement l’année la plus fertile, durant laquelle je cherchais encore un design à mon blog, essayant pas moins de cinq thèmes différents pour je ne sais combien de bannières.

La seconde année débuta dans un état de crise même si je ne sais plus quel était mon problème. Après avoir inauguré mes sélections anime et manga, épinglées et continuellement mises à jour, j’ai publié quelques « foure-tout » et critiques, parmi lesquelles des mangas passés inaperçus et d’autres qui allaient être édités l’année suivante. Je retiendrai surtout mon panorama de l’œuvre de Mitsuru Adachi et ce coming-out où je parle de mon penchant pour le piratage. Les billets traitant des RPG, à propos du silent protagonist et de la carte du monde, restent peut-être les plus intéressants.

J’avoue, la diversité m’a fait défaut ces derniers mois. Après avoir goûté à Saya no Uta, j’ai sombré dans l’univers des eroge, passant mes nuits à suivre des routes aussi mélodramatiques les unes que les autres. Il faut dire que dans le même temps, je ne savais désormais plus quoi lire ni quoi regarder, la peau de chagrin s’étant définitivement consumée. Une fois laissés de côté mon pavé sur Madoka et ma réflexion sur Usagi Drop, l’exacte moitié des billets sont consacrés aux visual novel. J’ai adopté une façon quelque peu libertine de traiter chaque titre, essayant de tourner différemment chacun de mes textes pour ne pas m’enfermer dans des canevas critiques trop redondants. Un exercice qui m’offre beaucoup de satisfaction. J’aime aussi l’idée d’être une sorte de pionnier comme le web francophone parle encore peu de visual novel, même si quelques camarades ont désormais rejoint le rang.

Avec du recul, j’ai presque l’impression d’une régression tellement l’inventivité s’est érodée au fil du temps. D’un autre côté, j’ai souvent honte des bêtises involontaires que j’écrivais il y a trois ans. Et pour la suite?

S’il devrait y avoir encore quelques billets consacrés aux visual novel ces prochains mois, j’ai bien peur de vite arriver à court de titre intéressant après avoir quasiment nettoyé le haut du tableau de vndb. Niveau RPG, c’est assez mort comme je ne passerai jamais à la nouvelle génération de consoles, trop occupé à jouer aux quelques oldies que j’ai manqué à l’époque. Je tenterais peut-être quelques nouvelles réflexions sur le genre? Les seuls mangas dont je suis encore la publication sortant désormais presque annuellement (Yotsuba, Amanchu, Bride Stories), je vais plutôt continuer à m’intéresser aux titres inédits en France. Peut-être à quelques webcomics? Et je tiens surtout à parler plus régulièrement d’anime, des nouvelles séries en particulier, comme j’ai à nouveau trahi mes principes.

Mais au lieu de tirer des plans sur la comète, laissons aller les choses naturellement, selon mes envies et mes humeurs. Je tiens enfin à remercier tous les gens que je côtoie dans cette otakusphère, qu’il s’agisse des lecteurs de passage, des commentateurs, de ceux qui me suivent sur Twitter, des collègues blogueurs sans lesquels je me sentirai bien seul. Merci à tous ceux qui font un lien vers ce site, ça m’a touché de voir que j’étais au centre de ce petit monde. En retour, j’ai dressé un florilège des billets qui m’ont plu ces dernières années. Même si je ne goûte pas trop au principe de sélection, je vais tenter de participer aux Sama Awards cette année. Au vu du jury, un billet sur Tezuka ou Takahata ferait l’affaire mais je préfère regarder vers l’avant, persuadé que l’animation n’est pas sur son déclin.

Merci d’avoir lu ce billet assurément très égocentrique. En espérant que vous me lisiez encore durant les trois années à venir!

Advertisements

8 réflexions sur “3ème blog-anniversaire : bilan et suite

  1. Eh bien, joyeux anniversaire à Citron-Fraise, l’un des pionniers du blog traitant des VNs ! \o/ Je te souhaite une bonne continuation, et pourvu que ça dure !
    PS : Tu n’es pas obligé de te contenter des hauts du classement dans Vndb =3

  2. « Mais au lieu de tirer des plans sur la comète, laissons aller les choses naturellement, selon mes envies et mes humeurs. »

    … Et c’est bien pour ça qu’un blog a de l’intérêt, parce qu’il suit avant tout des envies et des humeurs égocentriques. Ton blog a changé en trois petites années, et c’est positif, j’ai personnellement trouvé très agréable l’afflux de billets dédiés aux VN ces derniers temps, qui m’ont parfois permis d’élargir mes horizons. Et puis j’aime te lire, dans la diatribe comme l’éloge. Laissons aller les choses naturellement oui, et n’oublions pas de jeter un regard en arrière de temps en temps pour apprécier le temps et ses bouleversements. Bonne continuation pour cette nouvelle année qui, quoi qu’en disent les prophètes, ne sera pas la dernière :)

  3. Même si je ne goûte pas trop au principe de sélection, je vais tenter de participer aux Sama Awards cette année.
    –> good news ! :-D

    Au vu du jury, un billet sur Tezuka ou Takahata ferait l’affaire mais je préfère regarder vers l’avant, persuadé que l’animation n’est pas sur son déclin.
    –> tu te moques, alors du coup tu m’obliges à repréciser que ce n’est pas le sujet, mais la manière de le présenter qui compte. d’ailleurs, l’originalité est un critère parmi d’autres que nous regardons. de toutes façons, en ce qui te concerne, perso, je ne suis pas inquiet.

    et bon anniversaire !

  4. Salut,
    Je suis ton blog(joyeux 3ème anniversaire en retard!) depuis 2 ans et je voulais juste sortir de mon lurk et te remercier de certaines découvertes et de tes réflexions sur les RPG ou simplement les présentations d’anime que tu ne regardes pas forcément dès leur sortie. De toute façon, vu l’état de la japanimation ces derniers mois(année?), il reste encore tellement de perles à découvrir.
    Vu que tu t’es spécialisé depuis 1 an dans les VN, cela m’a permis de sortir du préjugé “VN=galge”. C’est bien sûr le cas pour la majorité de ces jeux, mais des présentations d’oeuvres comme Sekien no Inganock ou Symphonic Rain montrent que cela va plus loin que ça et qu’il y a une certaine profondeur. J’aime pas trop commenter mais je vais essayer de commenter un peu de temps en temps.
    Sinon, depuis le temps que tu regardes Gintama, vas-tu en faire une présentation?
    De toute façon, un suisse otaque ne peut forcément qu’être un type bien.
    Bonne suite

  5. Merci pour ce sympathique commentaire :)
    Content de voir qu’il y a des personnes qui lisent même si elles ne commentent pas, d’autant plus que les commentaires se font rares et pas seulement chez moi…
    Concernant les VN, j’évite soigneusement les titres trop gras qui mettent l’emphase sur les scènes H pour privilégier les titres mieux cotés. C’est sûrement ça qui permet de voir autre chose que des galges.
    Pour Gintama, figure-toi que ça fait un an que je compte en parler mais j’arrive pas à trouver d’approche originale/intéressante =(

  6. Content de voir qu’un simple commentaire puisse faire autant plaisir. ^^
    En fait, c’est surtout que je lis souvent les articles de Google Reader très en retard, par manque de temps et pour laisser les commentaires apparaître d’ici que je lise les articles plus récents. Du coup, c’est le 3ème commentaire de cet article(https://citronfraise.wordpress.com/2011/10/31/symphonic-rain-verlaine/) qui m’a fait bouger et vouloir montrer qu’il y a bien des lecteurs silencieux qui lisent aussi ce blog.
    Sinon, concernant Gintama, je comprends ce que tu veux dire, l’auteure(que je remercie mille fois pour cette découverte du siècle, qu’elle puisse ne jamais manquer de lait à la fraise sur 108 générations) de cet article(http://junkgarage.canalblog.com/archives/2010/05/10/17842920.html) avoue aussi qu’elle voulait faire une présentation qui fasse plus sérieux mais qu’elle en aurait été incapable. En même temps, on aime ou on déteste vu le côté WTF et vu comme ça peut partir en live(pas dans le mauvais sens du terme).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s