RPG Soluce : sobriété et professionnalisme

A l’heure actuelle, ma passion pour les RPG (qui a précédé celle que j’ai pour les animes et les mangas) est infiniment plus limitée qu’elle ne l’était il y a quatre ans. Je parcourais alors la toile en quête d’une communauté au sein de laquelle je puisse partager mon admiration pour Final Fantasy et ses congénères. C’est ainsi que je suis arrivé sur RPG Soluce. J’ignore si c’est vraiment le cas mais il est possible que ce soit en cherchant de l’aide pour Dragon Quest VIII que je sois tombé sur ce site comme j’y avais rédigé ce qui est peut-être mon premier commentaire sur la toile à propos de ce jeu. Cela fait bien longtemps que je ne suis plus allé voir comment se porte le forum de RPG Soluce, celui où j’ai fait mes premières armes. C’est l’occasion de revisiter le site avec nostalgie.

RPG Soluce (www.rpgsoluce.com)

J’ai créé RPG Soluce il y a maintenant 10 ans pour répondre à un manque flagrant, sur le net, de solutions détaillées et en français pour les RPG, genre de jeux que j’affectionne le plus. Si j’étais tout seul au début, d’autres passionnés m’ont rejoint assez rapidement et cela a permis de faire évoluer le site vers ce qu’il est aujourd’hui, à savoir un site spécialisé sur les RPG de manière générale, avec toujours les solutions au coeur du site. Delldongo

Comme son nom l’indique, RPG Soluce se veut dédié à l’élaboration et à la mise en ligne de solutions en français destinées à aider le joueur dans sa quête. Fondé en 2000 par le célèbre pianiste  et « soluceur » fou Fabrice Delldongo et programmé par Sylphide, un compatriote suisse, le site s’appuie sur une équipe de rédaction qui n’a guère évolué au fil des années et dont la présence de certains membre se fait rare. On a un peu l’impression d’une communauté fermée sur elle-même mais à l’écoute des visiteurs occasionnels qui viennent demander de l’aide sur le forum. C’est d’ailleurs à cette fin que le forum semble créé avec au premier plan sa catégorie « Forums d’aide ». Une communauté un peu désertée à l’heure actuelle mais les responsables ne s’en font pas pour autant car un forum sérieux et utile est souvent préférable à une débauche de stupidités. J’ai le souvenir d’un espace de discussion convivial mais très réglementé, à cheval sur la manière d’écrire et en croisade perpétuelle contre la fainéantise de visiteurs incapables de consulter par eux-mêmes les soluces du site.

La première page du site (version 7.5) se veut très condensée : les derniers articles en menu défilant, l’actualité du RPG, les dernières vidéos, les nouvelles et prochaines sorties et les mises à jour de la base de données. Sans oublier la promotion pour le prochain concert de Delldongo (avec une archive à télécharger) ou une soirée Blind-test qui prend toute la place qu’elle mérite. Une page qui se veut à la fois très claire, succincte et simple d’utilisation avec un design bleu clair sobre et professionnel dans le ton. Mais entrons plus en avant dans les pages du site car il y a beaucoup de choses à découvrir.

Procédons par ordre et commençons par la rubrique « Actualité ». Son auteur,  Chris17cp, est un rédacteur assez récent encore inconnu au bataillon quand je fréquentais le site. Je dois reconnaître que je ne suis plus vraiment l’actualité du RPG mais cela ne m’empêche pas d’apprécier le travail qui a été fait. On a droit à des brèves concises mais précises et souvent illustrées qui vont de l’annonce d’un nouveau projet aux dernières images publiées en passant par les news entourant la date de telle sortie. Un travail très sérieux qui cite toujours ses sources et qui se veut presque exhaustif autour de l’actualité du RPG. Le site peut en être fier : on tient là une référence en la matière. L’auteur se permet même quelques réflexions plus personnelles à propos des dernières nouvelles, une initiative bienvenue.

Continuons avec la rubrique « Soluce », le cœur du site. Déjà la mise en page « flash » avec le boîtier de chaque titre est vraiment classe. Ça fait plaisir de voir défiler de la sorte des éléments de sa collection à l’écran. L’équipe a choisi de se concentrer sur les titres sortis en Europe, un choix qui se comprend bien comme il y a toujours GameFAQs à la disposition de ceux qui maîtrisent la langue de l’oncle Sam mais on compte quand même des jeux qui n’ont pas été traduits dans le tas. Inconditionnel de leurs travaux, j’ai beaucoup profité de leurs solutions quand je complétais ma collection avec des titres tels que Wild Arms, Lucifer Call ou encore Suikoden 2 et même beaucoup plus récemment en jouant à Breath of Fire 3. Dans l’urgence, je me suis désormais habitué aux sobres documents de la célèbre plateforme anglophone mais si par aventure il m’arrivait de vouloir compléter une dixième fois la quête de mes premiers amours, je saurai toujours où retrouver le code de la Méga Materia de Junon. Après avoir sélectionné un jeu, un menu pas très intuitif apparait. Déjà à l’époque j’ai mis des plombes à me rendre compte que tout était dans les éléments de la barre du haut qui changent depuis l’accueil. Aujourd’hui encore, il m’a fallu quelques secondes pour me rappeler cette particularité. Passé cette petite surprise, on constate que l’équipe nous a concocté des solutions aux petits oignons, qui savent aller à l’essentiel, soulever les difficultés de l’aventure, offrent un aperçu détaillé des inventaires, des chasses aux trésors, un guide des quêtes annexes, les cartes utiles, des stratégies de combat, etc. Le site mérite bien son nom : ses soluces se veulent complètes, d’une précision diabolique et toujours bien rédigées. Les premières peuvent sembler manquer d’illustrations mais ce défaut a été corrigé depuis et ils ont même été jusqu’à créer des vidéos parfois salvatrices. J’ai toujours été sidéré devant l’effort et le temps que demande un tel travail mais je sais qu’ils vont à leur rythme, sans trop se soucier que leurs projets soient réduits à l’état d’expériences révolues auprès du lecteur une fois publiés. C’est un gage d’honnêteté sur le caractère personnel et appliqué de leur travail.

Passons : le Glossaire. Un titre plutôt étrange : on s’attendrait à des éclairages sémantiques comme le proposent les Définitions en contrebas! Je me suis fait un devoir de jouer à tous les jeux de la sélection par support à l’époque et je constate la présence d’une sélection 2009 offerte par toute l’équipe : belle initiative pour ceux qui comme moi ne seraient pas à jour. A noter un Hitparade plutôt en faveur de Zelda. J’ai l’impression que cette section n’était pas vraiment prévue à la création du site mais qu’elle a eu un certain succès d’un point de vue interactif. On constate d’emblée que l’objectif n’est pas d’être exhaustif : il manque un bon paquet de titres, notamment d’oldies et certains intrus sont à prévoir (ou le retour du grand débat foireux sur l’aspect « RPG » de Mario, Zelda et Castlevania pour ne citer qu’eux.) Dès lors, quel intérêt à cette base de donnée? Chaque fiche contient les informations de base, parfois un synopsis  et surtout un « Avis RPG Soluce ». J’aime beaucoup les impressions succinctes et éclairées mais j’ai quand même trop souvent le sentiment que ces petites présentations trop faussement objectives ne sont pas le produit d’une expérience mais plutôt des racontars à propos de tel titre, des aperçus de quelques démos ou peut-être d’un rapide test. Toute critique a sa part de subjectivité, j’en conviens, mais j’ai appris à me méfier de certains témoignages qui m’apparaissent plus façonnés de toutes pièces que véritablement vécus. Et finalement, les « Avis des membres ». On y trouve de tout : de longues et belles critiques aux côtés de commentaires plus cassants en deux lignes. J’avoue que la mise en page de ces réactions (deux lignes et un lien vers la suite) n’incite pas vraiment aux discours construits et j’ai cessé depuis longtemps ce qui fut sûrement ma toute première activité de rédaction sur la toile que j’ai depuis reportée dans la Ludothèque Rpg. Un glossaire sympathique donc, mais on préfèrera d’autres références en la matière. Il y manque quand même beaucoup d’informations sur les réalisateurs, le responsable du chara-design ou les compositeurs.

A présent, la rubrique « Reviews ». On constate une certaine évolution dans la ligne éditoriale comme au fil des années ces écrits se veulent infiniment plus construits et détaillés. Je constate rapidement que la mise en page est standard pour tous les articles avec une taille d’illustrations fixe et rachitique. En m’avançant un peu plus dans la prose, je remarque une tendance marquée pour le style impersonnel et une présentation détaillée du gameplay : il est rare que les auteurs utilisent la première personne et ça montre une certaine volonté d’être objectif dans ce qui est dit. Certains textes possèdent néanmoins la marque très présente d’une expérience passée que l’ont tient à partager sans s’interdire plus de subjectivité. Quand au choix des jeux abordés, il varie selon les goûts des rédacteurs. Ils essayent de couvrir les grands titres du moment mais certains ont des goûts plus spéciaux et d’autres quelques pulsions nostalgiques qui donnent lieu à des regards plus rétrospectifs. On a la plupart du temps droit à des avis bien tranchés, des éclairages de jeu d’un tout premier intérêt et discrètement insérés. Globalement, des reviews de toute première qualité que les fans du genre doivent privilégier absolument aux tests des sites plus généralistes.

La section « Dossiers » est aussi très riche mais l’évolution de son contenu se fait rare. C’est le reflet d’une réalité qui touche à peu près toutes les réactions des fans en matière de divertissement : on pense avant tout à livrer des impressions. Il y a quand même vraiment de quoi passer un moment dans cette colonne mais à nouveau, l’accueil de la rubrique et son menu en tête de page ont risqué de me faire passer à côté de tous ses trésors enfouis. Des critiques d’OST par des gens qui s’y connaissent, un exercice qui m’impressionne beaucoup comme je suis totalement incapable d’avoir une approche critique de la musique. Des chronique de magazines qui se résument trop souvent au sommaire au détriment d’une approche plus critique. Un tutorial sur l’émulation pas très complet. Une sympathique et intéressante introduction au RPGMaking avec en prime le projet du site : « La Fatalité de Teepo » (je sais pas si c’est toujours d’actualité en revanche). A noter aussi une traduction du célèbre clin d’œil satirique et amusant sur l’univers de la japanimation : Lois Régissant les Animes (n’allez pas prendre tous ces délires au premier degré surtout). On continue : une section fanfic présentant deux œuvres basées sur l’univers de FF mais qui ne m’ont pas l’air achevées à ce jour (attention en passant au spleen du rédacteur de fanfic). Des interviews qui ciblent surtout des rédacteurs en chef ou webmasters. Et finalement ce qu’on attendait majoritairement : des dossiers RPG toujours très complets, critiques et intéressants parmi lesquels je ne peux m’empêcher de conseiller la lecture de celui de Vagrant Story par Laharl, un rédacteur qui a malheureusement déserté les lieux. C’est varié, c’est riche, c’est toujours aussi bien rédigé, très pro dans le style.

Qu’en est-il d’un point de vue interactif? Sur le site par exemple, chacun a un profil sur lequel ils peuvent engager de discussions entre eux. Les membres ont la possibilité de jouer à des Mini-Jeux assez sympathiques (mots croisés, compatibilité avec les personnages, quizz écrits et visuels) ainsi que de gérer une collection où les jeux s’affichent par support avec une note à côté des titres qu’on a commentés et aussi la liste des commentaires qu’on a publiés. Ces derniers  sont pour le visiteur le principal moyen de participer au contenu du site et le rythme de publication est assez régulier. Les membres peuvent aussi proposer leurs fanarts ou leur wallpapers personnels pour contribuer à des galeries qui évoluent très gentiment.  Dommage que les brèves sur l’actualité ne profitent pas de retours réguliers et surtout que le forum ne soit pas un peu plus vivant. Celui-ci a beaucoup évolué depuis l’époque où je fréquentais les lieux. On y trouve les sympathiques mises à jour du statut qui permettent ici encore de converser entre membres mais au vu des dernières activités, ça ne fourmille pas de discussions et l’équipe est pour beaucoup dans sa survie. Pas de flood, pas de troll, pas de blabla sans rapport avec les jeux vidéos : le visiteur peut se sentir bridé mais je comprends très bien ce choix des modérateurs. Un terre d’accueil très sympathique pour les habitués ainsi que les nouveaux arrivants. C’est pour moi un endroit particulier comme il s’agit du premier forum où je me sois posé.

Au final, RPG Soluce reste une référence indiscutable dans la sphère francophone du RPG. Malheureusement, j’ai un peu le sentiment que la vie communautaire s’essouffle et que cela se ressent sur l’activité générale des rédacteurs : les reviews ont définitivement pris le pas sur des dossiers qui se font bien trop rares et des soluces qui devraient peut-être s’ouvrir aux titres sortis outre-Atlantique. Le contenu a peu évolué ces quelques dernières années. Le site fête ses dix ans, joyeux anniversaires à lui et le meilleur pour l’avenir, en espérant surtout un réveil de la communauté car RPG Soluce le mérite amplement.

Cf. Topic du forum du site concerné que j’ai créé pour discuter de ce compte rendu.

 


Le travail fourni sur les soluces – La rubrique actualité – L’intérêt et la diversité des publications – Des reviews construites et éclairées – Les activités extra

Une équipe un peu fermée – Des dossiers qui se font rares – Le manque de vie communautaire – Un « Glossaire » un peu à l’état d’ébauche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s