The Tatami Galaxy Quizz

The Tatami Galaxy est une série incroyablement intéressante qui fourmille de pistes d’interprétations. Mais comme j’ai pas saisi la moitié de tout ce qu’il s’est passé comme je suis trop intelligent et surtout modeste, je préfère ne pas trop vous gâcher le spectacle par de fumeuses élucubrations.

Magnifique illustration des tatamis et des couleurs et tout. Un volontaire pour l’analyse?

Regardez donc tout ça. Et si vous êtes suffisamment curieux après coup, vous pourrez vous noyer dans un tas de réflexions capillotractées. J’ai déjà trouvé pas mal de réponses et d’interprétations sur ce site d’un passionné que je vous recommande chaudement. A défaut d’une analyse personnelle que je ne serai jamais capable de mener, voici une liste de questions qu’on peut se poser en regardant le show :

Studio d’animation : Madhouse
Nombre d’épisodes : 11
Réalisation : Yuasa Masaaki
Diffusion : du 22 avril au 1er Juillet 2010
Auteur : Morimi Tomihiko
VOSTA préférée : J-pwq (rip de Funimation)

1. Comment le narrateur-héros s’appelle-t-il?
2. Pourquoi les épisodes se ressemblent-ils tous autant?
3. En quoi Ozu est-il lié au héros de l’histoire?
4. Les Mochiguman ont-ils une influence sur l’humeur d’Akashi?
5. D’où vient le barbu à travers le mur?
6. Pourquoi les honoraires de la diseuse de bonne aventure augmentent-ils constamment?
7. Y-a-t-il du chat dans ce fameux ramen?
8. Combien y-a-t-il de réalités?
9. Qui a bouffé le castella? (Et au fait, c’est bon?)
10. Ozu et le héros sont-ils amis?

11. Kamotaketsunominokamo ou Kamotaketsunuminokami?
12. Pourquoi la chambre change-t-elle de couleur à chaque épisode?
13. Quelle est donc l’intérêt du livre « 20’000 lieues sous les mers » dans l’intrigue?
14. Y-a-t-il un rapport entre le numéro des épisodes et les tatamis?
15. Pourquoi cette obsession pour les chevelures noir corbeau?
16. Ozu et le héros sont-ils un seul et même?
17. Comment évolue temporellement l’histoire?
18. Pourquoi les tatamis bougent-ils dans l’ending?
19. Le meilleur Yuasa Masaaki?
20. Le héros est-il méchant?

21. Pourquoi Akashi a-t-elle peur des papillons?
22. D’où viennent tous ces chats qui sont un peu partout à l’écran?
23. Qui est responsable de toute la misère du héros?
24. Le héros a-t-il un complexe 2D?
25. Quel est le rapport entre les différentes situations du héros et les couleurs de la vie?
26. Qui est la petite amie d’Ozu?
27. Elles foutent quoi toutes ces mites?
28. Dans quels moments clés le héros rencontre-t-il la diseuse de bonne aventure?
29. Comment le héros fait-il pour parler si vite? à qui? pourquoi?
30. D’où vient le sac de billets de 1’000 yens posé dans un coin de la chambre?

31. WTF!?
32. Les dieux (s’il y en a) viennent foutre quoi dans tout ça?
33. Les Mochiguman représentent-ils chacun une couleur de la vie du héros?
34. Pourquoi la personnalité d’Ozu change-t-elle autant?
35. Comment Akashi perd-elle son Mochiguman?
36. A quoi ressemble la Keiko qui correspond avec le héros?
37. En quoi les papillons et l’idylle du narrateur sont-ils rattachés?
38. Comment lire les sous-titres sans appuyer sur pause?
39. Ozu est-il une espèce de crustacé?
40. Que veut dire la chanson épique et pleine de cercles?

41. Pourquoi le nez de la diseuse de bonne aventure se rétrécit-il?
42. Le héros est-il le 5e Mochiguman?
43. Comment se fait-il qu’il soit toujours 8h20?
44. Pourquoi une chambre aux tatamis en forme 4.5?
45. De quoi le héros disserte-t-il donc en long en large avec son ami Johnny?
46. Le héros est-il amoureux d’Akashi?
47. Dans quelle mesure les petits films que le héros réalise sont-ils liés à sa propre situation?
48. L’horloge répond-elle aux invocations du héros?
49. Quelle opportunité se balance donc devant lui?
50. Pourquoi « The Tatami Galaxy »?

Pour connaitre une partie des réponses, il suffira de tenter l’aventure. Après si vous avez envie de vous triturer la cervelle, libre à vous. Je me contenterai d’avoir apprécié complètement une série qui risque fort de supplanter tout ce que l’année 2010 pourrait nous offrir et je réserve mes extrapolations pour mon subconscient. Une chose est sûr : je reverrai la série avec une attention et un plaisir quintuplés.

6 réflexions au sujet de « The Tatami Galaxy Quizz »

  1. Ah là là, conseillez une VOSTA alors qu’il y a une VOSTF officielle, certes onéreuse mais excellente. Pour l’avoir regarder chez KZPlay, je n’ai pas senti le reproche que certains font de dialogues trop rapides. Le rythme des sous-titres y est parfait (c’est là qu’on voit la différence entre pros et amateurs). En plus, en ayant suivi la VOSTF, je ne comprends rien à « Kamotaketsunuminokami » vu que ça a été traduit en fait. :p

    « Le meilleur Yuasa Masaaki? » Oui à mes yeux, même si la toute fin de la série lui fait rater le coche de la perfection, dommage.

    Le castella c’est pas mauvais mais c’est un peu étouffe-chrétien je trouve, à boire avec du lait (histoire de faire encore plus diététique XD) pour que ça passe mieux. ^^

  2. Ah j’ai reformulé la question pour « Kamotaketsunominokamo ». Pas que je me demandais ce que ça voulait dire mais c’est le changement de nom dans la même phrase qui est curieux. (Et aussi surtout : au fond, c’est qui ce type?) N’empêche traduire ça… je vois pas l’intérêt c’est tellement plus marrant en japonais dans le texte… et c’est un nom!

    Pour les dialogues, il est normal qu’une tonne de texte défile à l’écran quand la narration se veut elle-même couler à flot à un rythme incroyable. (Eh oui je crois qu’il y a une raison à ce rythme endiablé et aux phrases alambiquées du narrateur.) Kaze me semble découper dans le texte d’après ce que j’ai vu du premier épisode désormais librement accessible. C’est bien confortable et tout pour le spectateur mais ça dénature un peu les choses et ça s’approche plus d’une traduction globale du message du narrateur. C’est un choix comme un autre qui se vaut mais ils feraient comment pour une série comme SZS?

    Edit : je trouve au contraire que la fin est géniale et donne à la série tout son intérêt. Les deux derniers épisodes étaient pour moi les meilleurs.

  3. Les deux derniers épisodes oui mais pas les toutes dernières minutes ou forcément après s’être envolé aussi haut, l’atterrissage est un poil violent.

    Pour la traduction on revient au vieux débat presque philosophique. De mon point de vue, qui est aussi celui des traducteurs pros, on doit adapter. La traduction doit permettre au spectateur de suivre la série dans les même conditions que celles d’un japonais. Ça veut dire, adapter les références culturelles et adapter le rythme quitte à faire des coupes dans les dialogues. Du moment que tu ne pervertis pas le sens de l’auteur. Si le spectateur doit mettre sur pause, le traducteur a échoué. De plus, tu ne peux pas te permettre de mettre des notes avec une vidéo.

    J’avoue que pour SZS ça va être drôle.
    Et même là, prends l’exemple de Patrick Couton, le traducteur reconnu et récompensé des Annales du Disque-monde, il fait très peu de NdT. Idem avec le boulot de Jean-François Ménard sur Harry Potter. C’est un métier de traduire, souvent ni assez reconnu ni assez payé, mais c’est un vrai travail, pas juste une conversion mécanique dictionnaire sous la main.

  4. Qu’on ait de longues tirades sous-titrées ne signifie pas forcément que c’est traduit à la lettre. La traduction que j’ai préférée n’a d’ailleurs eu besoin d’utiliser aucune NdT. En outre, même pour l’édition de Kaze, il faut être bien habitué aux VOST et ne pas cligner des yeux dans certains moments. Après je suis d’accord : il faut adapter. Et il me semble que Kaze a fait ça plus intelligemment que je le pensais car après vérification, ils n’ont pas traduit « Kamotaketsunuminokami ». (D’où tu m’as induit en erreur et ma remarque mesquine du haut ne vaut plus ^^)

    Par contre je te l’accorde, on est pas à égalité de conditions avec les spectateurs japonais. Et pour cause : ils ont rien à lire. Mais je pense qu’ils ont quand même dû faire un minimum d’effort pour suivre le monologue (c’est surtout la narration qui pose problème, pas les dialogues. Mais bon, comme il raconte toujours la même baratin à la longue…), eux aussi.

  5. Je me rends compte que la VOSTA que je conseille est simplement un rip en vidéo haute définition du streaming de Funimation. Et donc c’est aussi du travail de pro (détourné par des fans :p)

Les commentaires sont fermés.