Bilan 2009 (été/automne)

Suite et fin du bilan 2009. Avant d’aborder l’été, revenons sur ma présentation des nouvelles séries. Si elle a eu un succès logique au niveau des statistiques, je ne risque pas de remettre ça un jour car ces impressions sont d’un intérêt très limité et ça prend en définitive beaucoup de temps pour pas grand-chose. Cinq séries à mon actif cet été et aucune véritable surprise.

Eté

Mes attentes étaient tournées vers Tokyo Magnitude 8.0 et c’est bien la série qui sort du lot. Après quelques premiers épisodes assez mouvementés, nos trois rescapés ont suivi leur chemin du retour à travers une ville où les dégâts font encore des victimes. La fin surprend avec une petite touche dramatique qui vient redonner un sursaut d’intérêt à la série. En revanche, l’ambiance posée dans le premier arc d’Umineko no Naku Koro ni promettait beaucoup mais c’est une énorme déception. Des hypothèses sorties du cerveau d’un gosse de 10 ans qui « élucident » des énigmes de chambre close, une censure grotesque qui dissimule des personnes empalées avec des bonbons à la place des intestins, des mots en rouge et bleu censés jouir d’une certaine subtilité… Peu m’importent les réponses qui seront apportées, la suite, ce sera sans moi. Higurashi avait au moins le mérite d’être tripant.

Je n’ai pas parlé de Spice and Wolf II car je n’éprouve aucun intérêt pour les stratégies marchandes de Lawrence et les deux arcs ont été pour moi un long calvaire. Une seule raison de regarder ce spectacle encore et encore jusqu’à plus faim : une louve qui me fait toujours autant fantasmer. J’ai été très intrigué par le succès de mon billet sur Aoi Hana rédigé sur un coup de tête. Au vu des réactions, ai-je déclenché un semblant de troll malgré moi, est-ce le mot « lesbienne » qui attire les foules ? Malgré tout l’enjouement suscité (le billet trône en première place des statistiques) j’y réfléchirai par deux fois à l’avenir avant de poser des critiques négatives qui me font passer pour un ignare ou une brute épaisse. Ça ne m’empêche pas de résumer cette jolie série en un énorme vide de mièvrerie : vu l’avancement du manga, il n’y avait pas matière à réaliser une série TV.

La première saison ne m’avait pas suffisamment enthousiasmé pour que je continue l’aventure mais beaucoup « d’encre » a coulé au sujet de La Mélancolie de Suzumiya Haruhi II, trop pour que je puisse en faire l’impasse. J’ai donc regardé endless eight de la première à la dernière seconde pour assouvir mes tendances masochistes. L’épisode qui m’a le plus ennuyé est paradoxalement le premier car la suite dégageait quand même une ambiance unique. Une expérience spéciale dont j’ai apprécié une certaine variété présente dans chaque épisode.

Automne

Je n’ai eu que très peu de temps pour voir des animes cet automne et je n’ai publié qu’un simple billet pour parler des trois séries que je suivais. Quand on pense au monstrueux automne de l’année précédente, c’est une déception.

Le meilleur pour aborder cet automne : Aoi Bungaku. J’ai été surpris. Je n’ignorais pas qu’on aurait droit à différentes histoires réalisées par des staffs renouvelés mais je ne m’attendais pas à un tel changement. On passe à un tout autre univers d’un récit à l’autre, toujours aussi saisissant. Pour en revenir à Seitokai no Ichizon, j’ai trouvé le spectacle offert par notre conseil d’étudiant quelque peu répétitif à la longue et je n’ose imaginer combien il doit être fastidieux d’enchaîner les épisodes. Sinon je n’ai pas passé un mauvais moment à suivre les délires proposés par Sugizaki même si on a parfois droit à une touche romanesque malvenue.

En ce qui concerne Kimi ni Todoke, je trouve toujours la série aussi bien réalisée notamment grâce aux jardins entourant l’école qui sont d’une rare splendeur. Les décors contrastent bizarrement avec une héroïne trop souvent représentée en SD : je trouve l’utilisation de celle-ci un peu exagérée voire inadéquate par moment. L’histoire accuse déjà une certaine lenteur alors que 24 épisodes sont prévus mais j’apprécie quand même énormément ce petit shojo. J’espère simplement que le récit ne sombrera pas dans la niaiserie, le mélo et la fleur trop bleue.

Top 5 animes 2009

Je ne suis pas friand de classement mais c’est pratique pour savoir quoi retenir d’une année. A la 5e place, Shin Mazinger Shōgeki! Z-Hen. Un show épique qui m’a réconcilié avec les mechas, un retour aux sources qui déchire comme il faut.

Tokyo Magnitude 8.0 mérite sa 4e place car elle a parfaitement rempli son contrat en montrant les effets et conséquence d’un séisme d’ampleur sur les gratte-ciels tokyoïtes. Petit bémol à mon goût : la teinte dramatique et paranormale qui règne dans les derniers épisodes alors que tout semblait plutôt verser dans le documentaire jusque-là.

Le 3e rang revient à Aoi Bungaku. J’en reparlerai certainement de cette petite série, après avoir vu le dernier arc. C’est un peu comme si on avait droit à plusieurs séries d’OAV de très bonne qualité. Mention spéciale pour le double épisode adapté du roman intitulé Kokoro. Le changement de focalisation et de saison est un coup de génie.

Higashi no Eden figure sans surprise dans ce classement en seconde position. Et pourtant, comme plusieurs, j’ai ressenti une petite déception après une fin qui ne livre finalement pas toutes les clés de l’intrigue. Espérons que les films viennent éclairer notre lanterne.

Cela peut paraître surprenant, mais la série qui est le plus parvenue à me faire vibrer les entrailles, qui a suscité autant ma haine envers les maîtres manipulateurs que ma compassion envers deux pantins surentraînés au meurtre, c’est bel et bien Phantom ~Requiem for the Phantom~. Oubliés les vieux OAVs de 2004, cette série propose un récit solide et stupéfiant, notamment quand il amorce un certain changement d’ambiance vers la fin. Des personnages charismatiques, des conflits sans merci au sein d’organisations rivales, du gunfight de haut vol, un dénouement qui ne laisse pas de marbre et bien entendu une magnifique OST. Je lui donne solennellement le tampon « meilleur show 2009 ».

Voilà qui conclut un long bilan. A propos du blog maintenant, je signale que les « nouvelles sorties » seront abandonnées. Je n’écrirai plus aucun billet selon une forme prédéfinie mais sur un coup de cœur, un coup de gueule ou un coup de tête en laissant une plus grande place aux billets fouillis et instantanés. Je ne perds pas grand chose à changer de ligne de conduite selon mes envies, un peu aussi pour prendre le contre-pied de ceux qui se font une opinion démesurée de ce qu’est le contenu d’un blog. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une excellente année 2010 et des animes qui sauront mieux répondre à vos attentes.

Publicités

8 réflexions sur “Bilan 2009 (été/automne)

  1. De tout ce que j’ai regardé cette année, très peu proviennent de la cuvée 2009. Et finalement, les seuls que je retiendrai seront Higashi No Eden et Tokyo Magnitude 8.0 (avec une nette préférence pour celui-ci). Phantom – Requiem me fait de l’oeil depuis un petit moment déjà ^^

  2. Elle a l’air sympa mais elle fait partie des séries dont j’attends la fin pour m’y mettre. Et comme les derniers épisodes ne sont pas encore sortis…

  3. Je plussoie la bonne tenue de Bakemonogatari qui m’a fait basculer dans le fanboyisme envers Shinbo X Shaft.

    Sinon, à force de lire autant d’avis positifs, je crois que je vais me laisser tenter par Phantom – Requiem. Je crains quand même une pâle (absence de Kajiura oblige) copie de Noir.

    Ce que je reproche à cette année 2009, c’est l’absence d’une vraie grosse claque dans la tronche. Eden laisse un gout d’inachevé et Aoi Bungaku perdra à cause de son manque de continuité. Phantom – Requiem rapportera-t-il la palme ?

  4. Tiens, j’avais décidé de commencre Phantom – Requiem mais j’l’avais laissé de côté. Donc c’est reparti. /o/

  5. « Des personnages charismatiques, des conflits sans merci au sein d’organisations rivales, du gunfight de haut vol, un dénouement qui ne laisse pas de marbre »

    Mode critique vieux con :

    « Des Personnages charismatique qui adorent passer des plan de 30 secondes immobiles a s’apitoyer »
    Sérieusement, ils aurait pu faire un truc sympa, mais ils on collé de trop prés au Visual Novel original, et gardé une lenteuuuurrrrr insoutenable, ce qui fait qu’a la fin de chaque épisode, on se dit « Mais, elle est où l’action? »

    Quand au final… les Phantom sont plutôt sympa, mais « Scythe Master » est quelque part entre pathétique et ridicule, et la fin final est juste queue-d’poisson-esque.

    Une grosse déception, soutenu hors de l’eau uniquement par par les perso et la musique.

  6. Comme il y a toujours des séries plus vieilles que je veux voir et aussi que j’ai la fâcheuse habitude de vouloir attendre qu’une série soit entièrement dispo avec des sous-titres, je ne suis pas les anime saison par saison.
    Mais ça m’empêche pas de les repérer et de les ajouter sur ma liste ! Et là, sur tes cinq séries de l’année, il y en a quatre qui y figurent, sur ma liste (je viens à l’instant de commencer Higashi no Eden, depuis le temps que je voulais le voir ^^). Ca confirme un peu mes choix, quoi ^^.
    Bonne année à toi, et bonne continuation pour ton blog, je vais continuer à lire tes articles avec plaisir en 2010 ^^.

  7. Merci, j’en ferai de même ^^ En ce qui me concerne, ma wishlist des anciennes séries à voir est… vide! Bonne année à toi aussi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s