Piano Forest – Mozart sort de sa tombe

« Le vrai génie sans cœur est un non-sens. Car ni intelligence élevée, ni imagination, ni toutes deux ensemble, ne font le génie. »

Wolfgang Amadeus Mozart

 

66Chefs du projet, histoire

Piano no Mori est à la base un manga de Makoto Isshiki commencé en 1998 et dont 15 volumes sont parus à ce jour. Le film (2007) est une production des studios Madhouse, réalisée par Masayuki Kojima (Monster) avec le concours du célèbre pianiste Vladimir Ashkenazy. Licencié chez Kaze, le film sortira le 16 juin dans nos salles. Au Japon, Piano Forest s’est fait discret malgré quelques nominations.

On raconte qu’il y aurait un piano mystérieux au fin fond de la forêt et que quelqu’un en joue chaque nuit… Amamiya Shu est un jeune pianiste qui doit quitter Tokyo avec sa mère pour soutenir sa grand-mère malade à Moriwaki. Il est donc transféré dans une école où il lui est difficile de s’adapter à ses nouveaux camarades qui lui imposent d’emblée une épreuve de courage : il doit aller jouer du piano dans la forêt.

C’est ainsi qu’il fait la rencontre d’Ichinose Kai, un jeune garçon qui affirme être le celui qui joue du piano la nuit. Mais Amamiya n’arrive pas à en faire sortir le moindre son. Il assiste alors ébahi à un petit récital de Kai sous un ciel étoilé… Une amitié se lie entre les deux compagnons mais sera mise à rude épreuve. Amamiya ne peut retenir quelques sursauts de jalousie devant le talent inné de son nouvel ami…

Analyse du film

Piano Forest plonge le spectateur dans l’univers du piano et aborde les différents pièges posés par la musique aux jeunes talents. Mais c’est aussi l’histoire de la rencontre entre deux gamins que tout sépare : l’un est un pauvre enfant de la rue tandis que l’autre vient d’une famille réputée.

On peut clairement avoir quelques à-priori devant l’affiche car elle sent l’éloge mièvre à la musique classique ou le prétexte à quelques leçons clichés sur le monde des pianistes. Il est vrai que le propos n’est pas des plus original car récurent dans les animes de ce genre (cf. La Corda d’Oro). Mais le film évite de tomber trop lourdement dans ce piège en s’appuyant sur une narration réussie. Le récit séduit par sa simplicité et l’absence de temps morts. Une histoire admirablement contée.

piano forest

Ce qui frappe surtout, c’est la banalité du design des personnages. Il ne diffère en rien de n’importe quelle série du studio et le choix semble étrange pour un film. Un chara-design simple, commun et épuré qui empêche quelque peu de s’attacher à un Amamiya trop efféminé pour préférer la fraicheur et le dynamisme de Kai.

« En tout domaine, le génie de l’enfance est de découvrir l’essentiel sans connaître le nom qu’il porte. »

Wolfgang Amadeus Mozart

La réalisation n’est pas en reste. Le mouvements des doigts sur le piano, le comportement des personnages à l’œuvre, tout montre que les concepteurs savent de quoi ils parlent et ne sont  pas étrangers à l’univers du piano. Sans oublier le magnifique tableau que propose la présence du piano dans le clair-obscur du fin fond de la forêt. Des mélanges de couleurs verdâtres un bleuâtres qui nous transportent au rythme de la mélodie.

Piano Forest est surtout une introduction dans le monde de la musique classique. Les plus grands musiciens sont revisités : Mozart, Chopin, Beethoven, etc. Ce qui est étrange c’est que Kai ne sait même pas lire les notes sur une portée mais joue comme un Dieu. Un peu comme l’héroïne de La Corda d’Oro qui reçoit ses compétences d’une fée. On a droit aux mêmes leçons sur les musiciens qui copient le style d’autrui plutôt que de jouer leur propre musique.

Le film ne néglige pas le côté humoristique notamment durant le concours où Kai fait la connaissance de Takako, une jeune fille pour le moins… spéciale et les musiciens sortis tout droit de l’imagination de Kai font des mimiques irrésistibles.

90

Ces quelques 100 minutes de spectacle proposent un agréable divertissement dans l’univers de la musique. Quand Mozart sort de sa tombe et demande à son interprète de lui rendre ses notes…

Publicités

11 réflexions sur “Piano Forest – Mozart sort de sa tombe

  1. Eh? j’ai lu sur MANE qu’il sortirait en novembre 2008.
    Il a dû être retardé…
    J’ai changé donc : la date semble être le 16 juin…

  2. Encore un film que je ne pourrais pas voir parce qu’il ne passera pas près de chez moi. >__> En tout cas, ce film me tente assez pour que je l’achète quand il sortira en DVD.

  3. Fait un moment que je me dis que je dois le voir celui-ci. Je savais même pas qu’il avait été licencié, on va donc attendre sagement :p.

  4. J’avais déjà entendu parler de ce film mais je ne connaissais pas le scénario. Ton article donne vraiment envie d’y jeter un oeil (et une oreille par la même occasion). J’espère que je pourrai découvrir cette jolie histoire dans une salle obscure en juin prochain…

  5. Ce film est su-per (« piano no mori » wa sugee!!!) Les personages sont très attachants. J’ai adoré Sosuke Ajino:Si tu ne joues pas à ta façon, Mozart va sortir de sa tombe pour reprendre les partitions (t’it sourire en coin)
    Kai: Gaaaaaaaaaaaah!!!
    (!-!)

  6. Tiens, tiens un film de l’auteur de Hanada Shonen-Shi! … je n’ai aucun mal à te croire sur l’humour, la séduction par la simplicité et les mimiques irrésistibles.

    Merci pour la belle mise en appétit … je met ça sous le coude ;)

  7. Je savais pas que Makoto Isshiki était aussi l’auteur d’Hanada… Faudrait d’ailleurs que je voie cette série à l’occasion elle a l’air fun.

  8. J’ai vraiment aimé ce film, simple, rafraichissant et subtil. Même si le début est plutôt long, l’intérêt augmente de plus en plus … je m’attendais à une dose d’humour un peu plus grande de l’auteur de Hanada mais ça se rattrape bien vers la dernière partie du film (avec le coup du chien et des toilettes :D) … merci Sirius pour le bon tuyau

  9. Sinon sur ce qu’on retrouve de façon récurrente dans les animes du genre … faut pas oublier que ces animes apparaissent nettement après le manga dont est issu Piano Forrest (1998) donc je pense que ça devait pas faire tant déjà vu et leçons sur le monde des pianistes quand le manga est sortis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s